Journal

— Automne

Enrichir votre terre avec les feuilles mortes

Les arbres à feuillage caduc fournissent à l’automne une ressource importante de matière carbonée nécessaire à l’équilibre de votre jardin : utilisez efficacement les feuilles mortes pour enrichir et protéger votre sol.

Une couverture de feuilles a de nombreux avantages. En plus de la protection en surface de votre sol (limite l’érosion, maintient l’humidité et évite l’apparition d’adventices), le paillis de feuilles fournit un abris aux organismes bénéfiques.

 

Quelles feuilles utiliser pour mon paillage ? À peu près toutes les feuilles peuvent être recyclées en paillage, en faisant attention toutefois aux feuilles malades (rouille, oïdium, marsonia, chenilles du marronnier…) qui seront mises au compost pour que les organismes les décomposent.

Broyer grossièrement les feuilles pour faciliter leur décomposition et permettre une meilleure circulation de l’eau et de l’air. Si le volume à récolter est important, passer la tondeuse sur les feuilles tombées quand elles sont relativement sèches.


On peut laisser les feuilles déchiquetées en place pour protéger le sol et lui rendre une grande quantité de nutriments. Le surplus de feuillage pourra être mis au compost ou dans des sacs en toile de jute conservés à l’ombre en maintenant une certaine humidité. Le terreau ainsi obtenu sera parfait pour les semis du printemps.

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux :